Patates à l’ail au four

J’ai froid.

Donc envie d’un repas réconfortant, qui me prenne moins de 5 minutes de préparation, et que je puisse laisser cuire sans attention constante, le temps de me réemmitouffler dans une couverture.

Conséquence : les patates au four, avec variation ail.

Cette recette est originaire d’un blog d’une Canadienne qui est à peu près aussi obsédée par la fusion cuisines asiatique/occidentale que moi, ici.

Par personne :
– 4 petites pommes de terre, de forme allongée si possible
– 2 gousses d’ail
– huile d’olive
– gros sel
– paillettes vertes (persil, coriandre, romarin, algue, basilic, …)

Frottez la peau des pdt avec une brosse pour ôter tout résidu terreux, et coupez délicatement autour des éventuels yeux.

Préchauffez le four à 200 – chaleur tournante si disponible, ça ira plus vite.
Et si vous sentez que le four ne sera pas suffisant pour cuire « à moëlle », il est toujours possible de bouillir 5-10 minutes dans de l’eau salée pour préparer le terrain. Dans ce cas, prévoyez une pdt témoin, la plus charnue peut-être, dans laquelle vous piquerez une fourchette pour vérifier l’état de cuisson. Quand c’est bon, refroidissez bien sous l’eau froide, et passez à l’étape suivante.

Coupez un tout petit morceau sur la longueur du dessous de la patate, pour lui permettre de tenir à plat sans rouler, et piquez avec une fourchette plusieurs fois si vous n’avez pas pré-bouilli- cela aidera la cuisson.

Sur une grosse cuillère en bois, entaillez les patates sur la largeur du dessus, à peu près tous les centimètres, en utilisant le bord de la cuillère pour ne pas passer de l’autre côté.

Avec une mandoline, ou au couteau si vous êtes suffisamment pointilleux, coupez l’ail en fines lamelles.
Insérez 1-2 lamelle(s) d’ail dans chacune des entailles.

Posez une lichette d’huile et une pincée de gros sel sur chacune des patates.

Enfournez 20-30 minutes, jusqu’à cuisson tendre.

A la sortie, parsemez des paillettes d’herbe de votre choix.

Pour moi, ça a été du nori vert (algue), pour donner un goût marin très très léger.

En accompagnement ici : mogettes bio (ce sont de gros haricots blancs vendéens). Oui, j’avais une petite envie de façade atlantique…
Dans cette formation, avec l’alliance infaillible ail et mogettes, le plat est déconseillé pour les sorties drague. ;-)

Mais vous pouvez tout à fait accompagner de légumes, ou d’un « steak » (vegan). Ou déguster seules en tapas à l’apéro (dans ce cas, compter 4-5 petites patates par personnes).

Om shanti, et bon appétit. :-)

Publicités
Cette entrée a été publiée le 23 septembre 2011 à 3:11 . Elle est classée dans Tapas & Croque-Mini et taguée , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :