Potage d’automne aux ravioles

Comme promis, voici la recette qui vous permettra d’utiliser vos ravioles maison.
Ou, coquin, des ravioles achetés dans le commerce. Je regarderai ailleurs pendant que tu ouvriras l’emballage en plastique non recyclable. :-P

Librement inspiré d’une proposition du livre d’hier, j’ai concocté ce délicieux potage nourrissant avec les ingrédients disponibles dans le frigo et le congélo.
Sur le trône de ce repas : mon bourreau d’hier, les fameuses ravioles maison.

Gros avantage de la recette : elle prend moins de 20 minutes montre en main, de la préparation des ingrédients à l’assiette.

Vu qu’une plaque suffit, chéri, je crois qu’on va en manger beaucoup, des ravioles, cette semaine…

—————

Les ingrédients (pour 2 personnes):
– 1l d’eau très chaude (pas bouillante)
– une moitié de courgette
– 2 petites échalottes
– un tout petit morceau de gingembre
– un petit piment rouge séché
– un cube de coriandre (surgelé)
– une petite poignée de rondelles de carottes (surgelé)
– une petite poignée de fèves (surgelé)
– une grosse càs d’huile à cuire (olive)

– une plaque de ravioles

—————

Coupez grossièrement les échalottes, la courgette. Faites suinter dans une casserole avec l’huile, en commençant avec les échalottes.
Ajoutez les carottes et les fèves.
Quand ça commence à dorer, ajoutez l’eau et ramenez à ébullition.

Découpez en petits morceaux le petit morceau de gingembre.
Jetez-le dans le bouillon, avec la coriandre et le piment.

Découpez la plaque de ravioles comme vous avez envie – moi j’ai fait par groupe de 2 – avec des ciseaux, ce sera plus précis qu’à la main.

Quand les légumes sont presque cuits, ajoutez les ravioles, touillez délicatement un bon coup, puis laissez cuire les ravioles 2-3 minutes. Elles ont tendance à venir flotter lorsqu’elles sont cuites, faites-leur confiance.

—————

A servir avec un peu de sauce piquante du type Sriracha ou harissa, si vous aimez. Et / ou des paillettes d’algues, ou des graines de lin, ou des croûtons. Du coup c’est pas tellement un silence révérent qu’un silence réconfortant.

Cette recette a quand même le gros avantage de pouvoir se faire avec ce que vous avez sous la main, niveau légumes et assaisonnement. Par exemple, remplacer les fèves par des haricots, ou des petits pois; mettre de la pomme de terre, ou du poireau; utiliser les herbes de provence, ou des épices. L’adaptabilité est inversement proportionnelle au risque de rater la recette.
Tiens, ça serait pas une règle de base en cuisine?
Le Théorème de la Toque: « Plus une recette est flexible, moins elle est ratable. »

Om shanti, et bon appétit.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 15 septembre 2011 à 5:44 . Elle est classée dans Comme une Soupe, Repas Complet et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “Potage d’automne aux ravioles

  1. super idée de blog, bravo, je suivrai avec attention!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :