Salade de lentilles et avocat

Pour la première recette de ce blog (mazal tov !), voici une de mes salades préférées: la salade de lentilles et avocat assaisonnée d’une vinaigrette soja gingembre.
Que la longueur du nom ne vous intimide point, c’est bien la seule complication du plat !

Les ingrédients (par personne)
– 60g de lentilles sèches, bio si possible
– un demi avocat (au delà de 4 mangeurs, comptez un avocat pour 3)

Pour la cuisson des lentilles: une gousse d’ail, une feuille de laurier
(pour plus de 4 personnes, 2 ou 3 de chaque est suffisant !!)

Pour la vinaigrette:
1 càs d’huile (pref. olive ou noix)
le jus d’un demi-citron
1 càc de sauce soja
un tronçon de 2-3 cm de gingembre frais

– assaisonnement sel et poivre selon préférences personnelles

Rien de sorcier quant à l’assemblage des ingrédients:
Faites cuire les lentilles selon les instructions du paquet, avec la gousse d’ail entaillée au couteau et la feuille de laurier.

Pendant ce temps, couper la chair de l’avocat en petits morceaux.

Rapez le morceau de gingembre, prenez un moment pour profiter de l’odeur. Réservez avec l’avocat.

Mélangez énergiquement les autres ingrédients de la vinaigrette dans un verre, jusqu’à homogènéité.

Quand les lentilles sont cuites, égouttez, rincez, refroidissez sous l’eau froide et ajoutez à l’avocat / gingembre.
Versez la vinaigrette sur le tout, mélangez avec douceur et respect pour ne pas écraser l’avocat.

Perso, j’aime bien laisser la salade mariner quelques heures au réfrigérateur pour que les goûts s’harmonisent avant de la remettre à température ambiante.

Un peu de science culinaire pour finir:
Petites mais costaudes: la valeur nutritive des lentilles, avec leur abondance de protéines, de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments, de fibres aussi, et d’antioxydants, les place en tête de liste des légumineuses – on pourrait même dire, de tous les aliments du grand règne végétal, en toute humilité bien sûr. ;-)
C’est un peu l’équivalent nutritif d’un steak.

L’avocat, pour sa part, règne aussi en seigneur sur sa catégorie: eh oui, les fruits. Riche en acides gras (dont une quantité époustouflante de linoléique, l’empereur de l’anti-cholestérol), il équilibre parfaitement la lentille qui, elle, en manque cruellement – c’est le dur sort des légumineuses.
On lui compte aussi, bien sûr, minéraux, oligo-éléments, vitamines et, au niveau macro, son goût si doux, fondant sur la langue. mmmmmh !

En bref, un plat ad hoc pour affronter la rentrée, et l’arrivée de l’automne !

Om shanti, et bon appétit.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 8 septembre 2011 à 4:10 . Elle est classée dans Fraîcheur & Salades, Grands Classiques et taguée , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :